Historique du projet « Des enfants, un artiste, une œuvre : Chiens fous dans la brousse de Maryse Condé »®
par Françoise Sémiramoth

« Ce projet est né en 2009 après une discussion entre Maryse Condé et moi autour de son livre « Chiens fous dans la brousse » écrit pour le jeune public aux éditions Bayard Jeunesse. Sa volonté était alors de faire connaître cette œuvre auprès des enfants.
A la lecture de cet ouvrage, il m’a semblé évident d’écrire un projet alliant la littérature et les arts. Ce projet, je le voulais ambitieux et surtout pérenne afin qu’il puisse s’inscrire dans une démarche socio-culturelle bien définie : inscrire cette démarche pédagogique et artistique dans un processus de lutte contre l’illettrisme. De plus, de part sa thématique principale : l’esclavage, le projet avait une portée historique.

Afin que ce projet puisse être porté et soutenu, je me suis adressée au Comité Mam’Ega, association créée en hommage à Françoise Ega , écrivaine autodidacte impliquée dans la lutte contre l’illettrisme et toute forme d’exclusion.
Depuis 25 ans, située au coeur du quartier de la Busserine dans les quartiers nord de Marseille, le Comité Mam’Ega privilégie les actions de terrain ayant pour objectifs de favoriser la promotion sociale et culturelle des habitants du quartier, de rassembler toutes les communautés dans un lieu de rencontres et d’échanges et sensibiliser un large public à une forme de culture populaire.

2010, le projet voit enfin le jour avec différents partenaires :

- Le Comité Mam’Ega avec Pierre Lézeau (directeur), Farid Adrar (technicien-médiateur service) et Lili Ega (animatrice lecture).
- La Collective avec Gilles Benistri et Françoise Sémiramoth (plasticiens), association dont la volonté est d’aller à la rencontre de différents publics sous toutes formes artistiques de proposer des passerelles, tisser des liens entre individu pour créer le « collectif, l’ensemble ».
-Mamanthé avec Mona Georgelin (présidente) dont l’objectif est d’encourager la mise en valeur et l'apprentissage du patrimoine historique et culturel des Caraïbes, dynamiser la vie socio-culturelle afro-antillaise en métropole, en particulier en région PACA et favoriser les échanges inter-culturels.
- La Cie Le Rêve de La Soie avec Patricia Guannel (danseuse) et Patrick Servius (chorégraphe) : « sous la bannière de la danse contemporaine, le travail de la compagnie s’axe sur la recherche de la notion d’identité et questionne la relation à l’autre, au temps, à l’espace. »

Durant 3 années, nous avons pu mettre en œuvre ensemble ce projet avec les enfants de La Busserine à Marseille. Ils ont pu s’approprier l’œuvre de Maryse Condé « Chiens fous dans la brousse » et l’adapter sous différentes formes : arts plastiques, lecture/écriture et danse contemporaine. Le livre est devenu pour l’enfant, un compagnon de route dans le processus de création.
Le projet s’inscrit alors dans la lutte contre l’illettrisme.
En 2011, de par sa thématique abordée, le projet « Des enfants, un artiste, une œuvre : Chiens fous dans la brousse de Maryse Condé »® est soutenu par L’UNESCO dans le cadre de « La Route de l’esclave ».
2013, Marseille Capitale Européenne de La Culture labellise le projet.

Nous aurions pu nous en arrêter là, mais ma volonté première était que ce projet voyage et rencontre un autre public notamment celui de La Guadeloupe dont Maryse Condé et moi, sommes originaires et également, faire en sorte que le projet se déroule au départ « en miroir »  sur 2 territoires Politique de la Ville : CUCS du Grand Saint Barthélémy à Marseille et CUCS Agglomération Pointoise en Guadeloupe. 2012, en Guadeloupe, l’équipe marseillaise rencontre différents interlocuteurs afin d’envisager un partenariat : René Michel (chef de projet du CUCS de l’agglomération pointoise/les Abymes), Jocelyne Daryl (directrice des politiques culturelles à la Communauté d'agglomération Cap Excellence), Elie Toussaint (conseiller Éducation artistique et culturelle, politique de la ville, publics spécifiques, conventions territoriales à La DAC) et Gérard Poumaroux (directeur du Centre Culturel Sonis aux Abymes).
2013, nous recevons le soutien du Ministère des Outre Mers, nous permettant alors de présenter au Centre Culturel Sonis des Abymes, 3 années de création artistiques des enfants de la Busserine de Marseille.
Cette nouvelle rencontre avec le public guadeloupéen dont les élèves de différentes écoles, a permis d’expliquer notre démarche : lutter contre l’illettrisme et parler de l’esclavage aux plus jeunes par le biais de l’art en général.
A l’initiative de René Michel, nous proposons à l’association de Baie-Mahault, Les Clés de La Réussite, dont Jessy Duhalde est le directeur, de porter le projet sur la commune de Baie-Mahault. Une première amorce du projet en Guadeloupe venait d’être lancée.

Aujourd’hui, l’équipe marseillaise continue de développer la pérennité du projet
« Des enfants, un artiste, une œuvre : Chiens fous dans la brousse de Maryse Condé »® avec de nouveaux partenaires que ce soit en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte et d’autres territoires …

Ainsi l’œuvre de Maryse Condé « Chiens fous dans la brousse » continue sa route pour le plus grand plaisir des petits et grands. »


Françoise Sémiramoth
Marseille le 9 Octobre 2014

 

   
   
 
   
   
 
 
   
   
 
   
   
Projet soutenu par la Fondation de France